Les enfants de Mouyondzi

Il se forme à Pointe Noire une association regroupant les cadres ressortissants des pays de Mouyondzi.

Au cours d’un déjeuné, les cadres de Mouyondzi ont débattu, qu’après le centenaire, les enfants de cette localité en particulier les cadres ne devraient rester spectateurs, qu’il était temps d’agir pour le bien de Mouyondzi

Dans le même élan de solidarité, de fraternité et de partage qu’ils avaient manifesté pendant les festivités du centenaire de Mouyondzi, que le cercle des cadres veulent aujourd’hui officialiser leur entente et leur besoin d’aider la population des villages de Mouyondzi.

Kiyengi pour le Développement des pays de Mouyondzi, est une association à but non lucratif et qui à pour objet :

-          Identifier et réaliser les projets communautaires pour le développement des pays de Mouyondzi

-          Soutenir les projets visant le développement des pays de Mouyondzi

-          Promouvoir la solidarité entre les enfants des pays de Mouyondzi

-          Promouvoir la culture des pays de Mouyondzi

Dans ce sens, peut adhérer, tous ressortissants de cette localité, toute personne  ayant vécu, aimant ou ayant un lien affectif ou sentimental avec Mouyondzi.


Attaquant international congolais, François M’Pélé possède un palmarès impressionnant : 463 matchs, 163 buts (en championnats hors coupes de France et matchs amicaux), champion de la Coupe d’ Afrique des Nations en 1972 etc. C’ est le sportif congolais qui jusqu’ alors a le plus marqué le football européen.

On peut presque dire que l’ histoire d’ amour de François M’Pélé avec le football a commencé à Mouyondzi. En 1963, il
est en internat au CEG de Mouyondzi.

Lire la suite…

REMISE DES DONS DES CADRES DE POINTE NOIRE

Le Centenaire des pays de Mouyondzi est une célébration qui concerne tous les congolais en général et tous les ressortissants des pays de Mouyondzi en particulier. C’est dans cet esprit que les cadres de Pointe Noire se sont mobilisés. Grâce à la participation de personnes physiques et morales, ils ont pu faire don d’un lot de produits pharmaceutiques important à l’ Hopital de Mouyondzi.

D’une valeur d’environ 20 millions de francs, le lot de médicaments était essentiellement composé des antipaludiques, des vermifuges, des paracétamols et de l’alcool. Il est important de souligner le les contributions des sociétés Imex et Total E&P Congo.

Remise de carnet de santé aux habitants de MouyondziEn plus, des antipaludiques, la société Imex a aussi fourni des carnets de santé. Ces derniers sont venus compléter le lot offert par les cadres de Pointe Noire. C’est en présence du directeur départemental de la santé de la Bouenza et des responsables de cet hôpital et de l’Abbé Benjamin Nkala que s’est effectuée la remise de dons.

Le directeur départemental de la santé de la Bouenza, a exprimé ses plus vifs remerciements. Il a assuré que ces produits seront utilisés à bon escient.

Les enfants de l’hôpital ont aussi été à la fête car ils ont reçu des jouets offerts par Congo Web Agency.

Dans le cadre de ce centenaire, il est aussi important de souligner la participation du Groupe Charden Farell qui a fait notamment don d’ une ambulance à l’ hopital de Mouyondzi. Cette entreprise fera ultérieurement l’ objet d’ un article .

Samedi 24 septembre 2011, le Lycée de Mouyondzi qui a abrité l’Ecole Normale devient le point d’orgue des festivités du Centenaire.

En effet, profitant de ce centenaire, les dames de l’association La Mouyondzienne, anciennes élèves de l’Ecole Normale avaient décidées de rendre hommage à leur chère école. Pour cela, elles avaient prévu quelques activités pour rendre cette manifestation attrayante.

C’est en présence des certains ministres tels que Mr Bruno Itoua, Emile Ouosso, Zachary Kimpouni et Mme Madeleine Yila Boumpoto  des officiels, du proviseur et des professeurs du lycée (ex école normale) de Mouyondzi, des normaliens et employés normaliens encore en vie, en l’occurrence du cuisinier Kotto, que c’est déroulée la cérémonie.

L’ambiance bon enfant a été agrémentée par la présence de Cosmos Mutuari et de son orchestre,  ainsi que par la présence de l’association de la première dame Antoinette Sassou Nguesso A.M.A.S. (Association maman Antoinette Sassou (AMAS).

La cérémonie a débuté par l’écoute de l’hymne national.

La cérémonie prend alors une tournure plus drôle avec des divertissements assurés par les normaliennes dont la reconstitution de scènes d’une pièce de Molière (l’avare) et des scènes de brimades d’antan.

Puis la présidente de l’Association la Mouyondzienne pour Pointe Noire, Mme Josephine Castanour prend la parole pour remercier et  souhaiter la bienvenue à la Présidente d’honneur de ladite association qui n’est autre que Mme Antoinette Sassou Nguesso et aux officiels présents. Ensuite  elle a demandé  une minute de silence en hommage aux professeurs et normaliens décédés. Ensuite elle a déclarer :  « ce centenaire est une occasion de retrouvaille et de plaisir partagé, car ce lieu a été la pépinière des grands cadres du Congo et des premières dames, Mme Céline Ngouabi et Mme Antoinette Sassou Nguesso. Pour finir je remercie du fond du cœur les organisateurs du centenaire de nous avoir permis de mettre nous aussi la main à la pate… »

Une autre animation des normaliennes, celle-ci différente des précédentes met en scène un mariage mixte (de race) et les quiproquos qui s’en suivent entre la belle fille et la belle mère ne parlant pas la même langue. Une scène pleine d’humour qui a réussie à détendre tout le monde.

Hommage à l’école normale rendu par la Présidente d’ A.M.A.S Mme Charlotte Makanda par un poème très inspiré.

S’ en est suivi une danse :  le tcha tcha tcha et une mélodie, du jazz en hommage à la PJ (Promotion Jazz), clin d’œil à la première dame qui appartient à cette promotion.

C’est dans cette ambiance que la proviseur du lycée de Mouyondzi a fait son discours, souhaitant la bienvenue à tous au lycée de Mouyondzi, contente de l’intérêt particulier porté a son lycée, rassurant aussi pour cette confiance qu’on lui a accordée dans ses fonctions. Elle conclut en faisant l’état de besoins du lycée mais aussi en assurant qu « avec la dextérité de chacun l’école retrouvera son éclat d’antan ».

Enfin, la première dame a pris la parole, bouleversée par l’émotion,  elle partage ses souvenirs de ces années passées en ce lieu. Elle n’oublie pas de noter  les transformations apportées sur le site. Mais elle admet qu’il y a encore beaucoup à faire. Elle en profite aussi pour demander aux nouveaux élèves de prendre soins des bâtiments nouvellement repeints. Elle s’engage aussi à fournir au lycée de Mouyondzi un forage d’eau.

La fin de la cérémonie a été ponctuée par une exposition de photo et  par une visite de guidée de l’ancienne Ecole Normale. Cette manifestation riche en émotions s’est terminée autour du pot de l’amitié offert par … les Mouyondzienne bien sûr.