Les Articles archivés

Ce samedi 30 juillet 2011, plus de 20 groupes folkloriques ont littéralement électrisé l’ esplanade du Palais des Congrès aux rythmes des 5 districts des pays de Mouyondzi (Kingoué, Mombo, Tsiaki, Mouyondzi et Yamba). Danses, chants religieux et profanes en membé ont ponctuée cette grande étape de la caravane de Mouyondzi. La cérémonie de sensibilisation a commencé par le mot de bienvenue du Président du Comité local de Brazzaville pour le Centenaire de Mouyondzi, M. Gaspard Mouyabi-Mabondzo. S’ en est suivi l’ allocution de l’ Abbé Benjamin Nakala, Président National du Comité d’ organisation.

Ce dernier après avoir donné quelques repères historiques a de nouveaux rappelé les enjeux du Centenaire pour les pays de Mouyondzi. Puis, ce fut au tour de Mme Rosalie Rosalie Biangana Vouka de prendre la parole en tant que Vice Présidente de l’Association « La Mouyondzienne » et représentante de la Présidente du Comité d’ Organisation du Centenaire et Présidente de l’Association « La Mouyondzienne », Mme Antoine Sassou Nguesso.

Après un bref historique de l’Ecole de Mouyondzi, elle a renouvelé l’ intérêt des anciennes pensionnaires pour leur école. Elle a évoqué la réhabilitation de l’ Ecole Normale de Mouyondzi et leur volonté de dormir dans leur dortoir lors de la fête du Centenaire. Ce qui augure de bonnes surprises pour les festivités.

Ce grand meeting a été couronée par l’intervention de Mme Claudine Munari, Député de Mouyondzi. En Kituba, Membé et français, elle a exhorté toutes les personnes présentes à venir ou à participer aux Festivités. Fidèle à sa devise : « Le Centenaire des Pays de Mouyondzi, c’est la fête de tous les congolais ». Elle a fait elle-même la collecte des dons des participants au meeting. Son désir le plus cher est que les festivités se déroulent dans de bonnes conditions et que les mouyondziens puissent accueillir dignement les visiteurs. C’est la raison pour laquelle, elle est à l’ origine de cette grande campagne de sensibilisations. Elle ne ménage pas ses efforts pour atteindre cet objectif. Très proche de la population, Mme Claudine Munari a esquissé à plusieurs reprises des pas de danses traditionnelles avec les groupes présents. Face au succès de la Caravane, elle a annoncé une nouvelle étape : Nkayi. Cette étape sera suivie par une tournée dans chacun des districts des pays de Mouyondzi : Kingoué, Mombo, Tsiaki, Mouyondzi et Yamba Enfin, il est important de souligné que la cérémonie a été rehaussée par la présence de nombreuses personnalités de Mouyondzi : hommes politiques, cadres et personnalités à l’ instar de M. Mboussi Nougouari Michel (Candidat aux législative), M. Goko-Banga Gilbert (Footballeur National), M. Kfouani Mboungou Norbet (Ancien sous-Préfet de Mouyondzi) …

Après son lancement à Pointe-Noire, puis son escale à Dolisie, c’est au tour de Brazzaville d’être au cœur de la campagne de sensibilisation et de communication sur le Centenaire des pays de Mouyondzi. Les manifestations seront organisées sur deux jours. Le 29 juillet 2011, il y aura un dîner de Gala et le 30 juillet 2011 un grand meeting populaire se tiendra sur l’ esplanade du Palais de Congrès.

Placé sous le Haut Patronage de Madame Antoinette SASSOU NGUESSO, Marraine du Centenaire des Pays de Mouyondzi , le dîner de Gala aura lieu à l’ Olympic Palace. Brazzaville est la dernière étape de la caravane. Etant donné que Brazzaville  est la capitale politique du Congo mais aussi la ville la plus peuplée, on espère que les brazzavillois seront autant si ce n’ est plus généreux que les pontenégrins ou les dolisiens. Car il convient de rappeler qu’ à Pointe Noire, les dons pour les festivités du Centenaire ont atteint plus de 35 000 000 frs CFA.

Poursuivant sa tournée dans le Congo, la caravane du centenaire de Mouyondzi était à Dolisie le 16 juillet 2011. C’ est ainsi que la capitale de l’or vert a elle aussi été parti prenante dans le lancement des festivités du Centenaire de Mouyondzi. L’ évènement s’est tenu sur l’ Esplanade du Cercle Culturel de Dolisie.
Organisée sous le haut Patronage de Mme Claudine Munari, la manifestation a débutée par une prière introductive du sage Patou TROUE.
Etaient présents à cette fêtes, les officiels de Dolisie ainsi que l’ l’abbé Benjamin NkALA Président du Comité National d’Organisation.
Ce grand rassemblement a été ponctué par plusieurs allocutions dont celles de :

- Mme Victorine MALWATA qui venue saluer et féliciter l’initiative de Mme la Ministre Claudine MUNARI qui dit elle : « Ne ménage aucun effort pour la réussite de ce centenaire ». Elle a aussi profité de cette occasion pour solliciter la réhabilitation de l’école Normale de Mouyondzi, tout en souhaitant une participation plus active de l’association la Mouyondzienne aux dites festivités.

Notons que le centenaire des pays de Mouyondzi met à l’honneur 5 districts dont : KINGOUE, MABOMBO, TSIAKA, YAMBA et MOUYONDZI, alors les présidents de ces dits districts ce sont joints à la fête dans des discours animés, et chacun dans sa langue maternelle. Et montrant à la fin qu’ils étaient au cœur de l’action et que malgré leurs grands âges le KIBURIKIRI coulait encore dans leurs veines.

Une fois n’est pas coutume, l’abbé Benjamin NKALA fit une révision de l’histoire de Mouyondzi, du siège des colons dont le seul but était de contrôler ce département tellement fertile, tout en insistant sur la résistance des babembes pendant 4ans (1907-1911).

Enfin, la Ministre Claudine MUNARI prit la parole en invoquant les raisons qui devraient poussés les ressortissants de ce département à revenir chez eux pendant la commémoration pour porter l’étendard de Mouyondzi et à refaire de Mouyondzi un MTR. Invitant aussi tous les congolais à se joindre à la fête. Sans pour autant oublier, la traditionnelle levée des fonds qui a ponctué chacune des étapes de la Caravane.
Les fonds récoltés lors de ces manifestations iront au financement de projets tels que le monument de Mouyondzi.

L’ après midi a été riche en émotions. Les animations ont été assurés par les danses et des chants des groupes tradi-modernes tels que : TH Musica et KI KU KIA TSI.

La prochaine étape de la Caravane aura lieu à Brazzaville, Capitale politique du pays. Nous espérons que la ville pulvérisera les records en matière d’animations et de dons pour le Centenaire pour le Centenaire des Pays de Mouyondzi.

Article écrit par M. Fidel MADZOUKA, Architecte, Concepteur du projet du Monument de Mouyondzi

Pour commémorer le centenaire des pays de MOUYONDZI, il nous faut bien situer un repère.

L’idéal serait, de commencer par 1911.  Mais les populations de MOUYONDZI existent bien avant cette date et, il sied de donner un aperçu sur l’arrivée des colons et dire, comment est ce qu’ils ont pu prendre possession des lieux.

L’établissement des colons à MOUYONDZI  en 1911 n’a pas été un événement attendu avec bonheur par les populations de ce terroir.

Tout le contraire,  les habitants ont longtemps avant 1910, opposé résistance à l’arrivée des colons.

Les troupes coloniales françaises  évidemment, nanti de grands moyens, après une éprouvante campagne militaire, ne pouvait qu’avoir le dessus sur les populations et, prendre ainsi possession des lieux.

Avril 1911, MOUYONDZI  est établit comme  POSTE MILITAIRE, pour le compte de la France.

Notre MONUMENT :

FONCTIONS

  • Un Portique Virtuel (représenté par deux termitières en élévation)
  • Une Colonne blanche (symbolise l’arrivée du colon)
  • Un Ensemble formé de 5 entités (MOUYONDZI –KINGOUE – MABOMBO –TSIAKI – YAMBA)
  • Une Sphère (Produit de notre travail qui, nous tient tous unis)
  • Une Houe
  • Un socle

DESCRIPTIF

Ces éléments mis ensemble, visent à donner un message multiple.

L’arrivée du colon symbolisée ici par la colonne blanche, a connu la résistance des populations représentées par les cinq blocs elliptiques (on peut à travers la posture inclinée de cet ensemble s’appuyant sur la colonne, imaginer le mal que la colonisation française a eu à s’imposer dans la contrée).

L’entrée de MOUYONDZI par laquelle débarquèrent les troupes coloniales françaises, est représentée par un  portique virtuel, fait de deux termitières élevées.

Nous connaissons tous, la capacité de ces êtres présents dans la nature, notre environnement.

Les termites vivent en colonie, de manière très organisée  et en harmonie.  Ce symbole mieux que tout autre, illustre la nature des populations de MOUYONDZI : travailleuses  enclins à se prendre en charge pour ne pas subir les adversités de la vie.

De toute évidence, pour marquer le caractère travailleur par excellence : la Houe sur laquelle se repose la sphère (produit résultant de notre travail). La sphère, invite les populations de MOUYONDZI à vivre dans l’unicité, mais ensemble dans l’unité.

Le socle dans sa forme circonscrite, au dessus  duquel se reposent tous ces éléments, marque le fait d’être ensemble toujours.

DIMENSIONS

  • Un Portique Virtuel :

La base, est un pied rectangulaire de 2.60 X 0.60 avec une partie sortante de 0.50 X 0.60 sur son axe perpendiculaire.

Son volume monte de manière pyramidale jusqu’à 10 mètres

  • Une Colonne blanche de : diamètre : 0.60 et hauteur : 7.12M
  • Un Ensemble formé de 5 entités (MOUYONDZI –KINGOUE – MABOMBO –TSIAKI – YAMBA). Cinq blocs de forme elliptique : Diamètre : 2.86 ; diamètre : 0,84 épaisseur : 0 ,50
  • Une Sphère (Produit de notre travail qui, nous tient tous unis). Diamètre : 2,00mètre
  • Une Houe : L : 10.60 ; Longueur du grand arc : 4,05 ; Longueur du petit arc : 0,85
  • Un socle : Diamètre : 12,00 mètres

MATERIAUX

Tous les éléments sont en béton armé.

Une texture particulière sera appliquée sur chaque élément pour lui donner son aspect réel, en relation avec sa définition

Poursuivant sa tournée dans le Congo, la caravane du centenaire de Mouyondzi était à Dolisie le 16 juillet 2011. C’ est ainsi que la capitale de l’or vert a elle aussi été parti prenante dans le lancement des festivités du Centenaire de Mouyondzi. L’ évènement s’est tenu sur l’ Esplanade du Cercle Culturel de Dolisie.

Organisée sous le haut Patronage de Mme Claudine Munari,  la manifestation a débutée par une prière introductive du sage Patou TROUE.

Etaient présents à cette fêtes, les officiels de Dolisie ainsi que l’ l’abbé Benjamin NkALA Président du Comité National d’Organisation.

Ce grand rassemblement a été ponctué par plusieurs allocutions dont celles de :

-    Mme Victorine MALWATA qui venue saluer et féliciter l’initiative de Mme la Ministre Claudine MUNARI qui dit elle : « Ne ménage aucun effort pour la réussite de ce centenaire ». Elle a aussi profité de cette occasion pour solliciter la réhabilitation de l’école Normale de Mouyondzi, tout en souhaitant une participation plus active de l’association la Mouyondzienne aux dites festivités.

Notons que le centenaire des pays de Mouyondzi  met à l’honneur 5 districts dont : KINGOUE, MABOMBO, TSIAKA, YAMBA et MOUYONDZI, alors  les présidents de ces dits districts ce sont joints à la fête dans des discours  animés, et chacun dans sa langue maternelle. Et montrant à la fin qu’ils étaient au cœur de l’action et que malgré leurs grands âges le KIBURIKIRI coulait encore dans leurs veines.

Une fois n’est pas coutume, l’abbé Benjamin NKALA fit une révision de l’histoire de Mouyondzi, du siège des colons dont le seul but était de contrôler ce département tellement fertile, tout en insistant sur la résistance des babembes pendant 4ans (1907-1911).

Enfin, la Ministre  Claudine MUNARI prit la parole en invoquant les raisons qui devraient  poussés les ressortissants de ce département à revenir chez eux pendant la commémoration pour porter l’étendard de Mouyondzi et à refaire de Mouyondzi un MTR. Invitant aussi tous les congolais à se joindre à la fête. Sans pour autant oublier, la traditionnelle levée des fonds qui a ponctué chacune des étapes de la Caravane.

Les fonds récoltés lors de ces manifestations iront au financement de projets tels que le monument de Mouyondzi.

L’ après midi a été riche en émotions. Les animations ont été assurés par les danses et des chants des groupes tradi-modernes tels que : TH Musica et KI KU KIA TSI.

La prochaine étape de la Caravane aura lieu à Brazzaville, Capitale politique du pays. Nous espérons que la ville pulvérisera les records en matière d’animations et de dons pour le Centenaire pour le Centenaire des Pays de Mouyondzi.

C’est au cours d’ une soirée haute en couleurs que les Pontenégrins ont eu leur deuxième rencontre avec la Caravane de Mouyondzi. La première rencontre ayant eu lieu le 26 juin 2011 au Stade de Tata Loboko.

C’ est dans le cadre cosy de l’ Hôtel de Fez à Pointe Noire que s’ est tenu le dîner de gala pour le Centenaire du Mouyondzi.

Placée sous le Haut Patronage de Mme Claudine Munari, Ministre du Commerce et des approvisionnements et député de Mouyondzi, cette soirée a connu un vif succès.

En effet,  auprès des entreprises présentes et des particuliers, il a été récolté plus de 40 000 000 millions de Francs CFA pour contribuer entre autres à la réalisation du Monument de Mouyondzi.

Le côté festif n’ était pas en reste car la soirée a été animée par les groupes Kiburikiri et Adjani Musica.

Le clou de la soirée a été la découverte exclusive du Monument du Centenaire de Mouyondzi. La présentation a été réalisée par le concepteur du projet, M. Fidel Madzouka.

 

Monument du Centenaire de Mouyondzi

Réaffirmant les liens qui nous unissent, nous Pays de Mouyondzi:

Par notre enracinement dans le terroir ;

Par notre réappropriation de notre patrimoine culturel ;

Par le renforcement de notre vocation de producteurs et de ravitailleurs (M.T.R) ;

Par la restauration de nouveaux liens sociaux entre nous ;

Par le renforcement de notre place dans la construction nationale.

La caravane de Mouyondzi est un ensemble d’activités organisées dans l’ ensemble du Congo.

Son but est de sensibiliser les congolais au Centenaire des Pays de Mouyondzi et de rassembler les ressortissants de ce département  autour de cet évènement.

Plusieurs soirées et spectacles ont été d’ ores et déjà été organisés dont la soirée du 25 juin 2011 à l’hôtel Fez à Pointe-Noire et la soirée du 09 juillet 2011 à Dolisie. D’ ici quelques jours, la Caravane de Mouyondzi devrait se dérouler à Brazzaville. L’apogée de l’ensemble de ces manifestations doit avec lieu à Mouyondzi en septembre 2011 et aura pour point culminant l’ ensemble des manifestations organisées pour le Centenaire.