Situé dans la Bouenza,  à quelque dizaines de kilomètres de Mouyondzi centre, le barrage de Moukoukoulou est formé par une rivière du même nom. De magnifiques chutes surplombent cet édifice. Un magnifique rideau d’eau qui a permis la construction du barrage hydroélectrique comportant quatre turbines, pour une puissance totale 74MW.

Construit depuis 1979, et endommagé en 1998 au cours de la guerre civile congolaise, le barrage a été réhabilité et fonctionne à nouveau depuis 2007. Il  dessert la ville de Pointe Noire.

Les chutes de Moukoukoulou  est un site touristique très attrayant. En plein milieu d’une végétation dense et luxuriante, le site est l’un des plus beaux au Congo. A titre de référence, certaines vues rappelle beaucoup les paysages de l’Amazonie que l’on peut voir dans le film à « La poursuite du diamant vert ». Un pont surplombant le tout offre un paysage à couper le souffle sur l’ensemble que forment les deux versants de la rivière, la végétation environnante, le barrage et les chute. L’ air y est pur et vivifiant. Les émanations d’eau provenant des chutes humidifient l’air et donnent l’impression que l’ on se désaltère : une oasis de fraîcheur au sein de la forêt. Après le barrage de l’autre côté du pont, l’eau continue sa course folle. Avec les rochers, le débit important de l’eau et les berges. On se dit que ce site serait idéal pour faire du canoë kayak…

Enfin, revenons sur terre …

Depuis Mouyondzi Centre, il faut 45 mn à 1 heures pour accéder à ce site. La route qui y mène est dans un état chaotique si on la compare à celle qui va de Bouansa à Mouyondzi centre, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.  On regrette aussi que le site ne soit pas aménagé sur le versant de la rivière à l’ opposé des chutes. Des bancs ou au moins des troncs d’ arbres habilement agencés,  auraient permis aux visiteurs de pouvoir profiter plus longtemps du site et du panorama.

A noter que le barrage se trouve en équidistance entre Brazzaville et Pointe-Noire.

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.