Le Monastère de Bouansa
Fondé en 1958 sur la demande de l’évêque du lieu par des cisterciens de la Pierre- qui-Vire. L e monastère de Bouansa est un lieu de prière et de recueillement, sa nouvelle église a été inaugurée en 1994. Suite aux guerres civiles qu’a connu le Congo, le monastère a du interrompre ses activités en 1997, et les a repris en 2008.
Situé dans la Bouenza, le monastère avait pour but originel aidé les habitants de cette région ravagés par les endémies des régions équatoriales plus particulièrement la maladie du sommeil, éradiquée depuis. Un laboratoire était crée en ce sens, et qui continu encore de fonctionner de nos jours. Ce dernier fabrique des produits comme « kosso-kosso » pour la toux, un vermifuge « missiété », de la quinine et du paracétamol.
Il est aussi doté d’une hôtellerie de 14 chambres et d’un poulailler. Offrant ainsi un logement à des personnes de passage à Bouansa.
Loin de son caractère très religieux, il reste cependant une escale d’un attrait touristique important, de par son architecture et les matériaux de construction (briques rouges) s’harmonisant si bien avec son environnement de la terre de glaise rouge et glissante typique de cette région donnent à la fois un charme pittoresque et très paisible vu son emplacement entre le fleuve du Niari et une large plaine. Cela donne l’impression qu’on se trouve sur une ile avec au loin, un dégagement sur les collines.

Comments are closed.