Suite à un grave accident de la route, le pont reliant Bouansa et Mouyondzi s’est effondré.

Construit dans les années 60, ce pont n’a pas supporté la collision entre un gros véhicule de dix roues avec un chauffeur, deux contrôleurs et quelques passagers assis sur les sacs de ciment, un taxi à son bord six passagers et une Mercedes de 6 roues ayant lui aussi des passagers.

Le camion à dix roues provenait de Mouyondzi et était chargé de moins 10 tonnes de sacs de ciments, et a frappé de plein fouet les véhicules venant de l’autre sens, donc de Bouansa. Sous l’effet de l’impact et du lourd chargement du gros moyen, le pont s’est affaissé dans la rivière du coté de Mouyondzi entrainant ainsi les trois véhicules dans la rivière.

La résultante de cet accident est un bilan lourd, humain que matériel :

-          Plus de quatre morts

-          Des personnes blessées graves et superficielles

-          Un pont détruit

-          Des véhicules irrécupérables.

Une autre tragédie qui vient de bouleverser les congolais en général et les habitants de la Bouenza en particuliers.

Aussi, le Chef de l’Etat a vite réagi en instruisant le ministre des travaux publics de tout mettre en œuvre pour que cette localité ne puisse rester isolée du reste du pays. Pendant ce temps, la population de la région a renoué avec les pirogues.

Comments are closed.