tournoi de nzango

Après les éliminations, il ne reste plus que deux équipes : Ewawa de Mouyondzi en rouge et bleu et l’Association la Mouyondzienne de Brazzaville en blanc et bleu.

Une chose était sure, aucune des deux équipes ne voulait lâcher prise. Elles se rendaient coup pour coup, mais on sentait tout de même la détermination de l’équipe de Mouyondzi  à marquer le centenaire par une victoire. De l’autre côté, malgré leurs grands âges, les Mouyondzienne n’étaient pas prêtes à lâcher le morceau non plus. Ce qu’elles désiraient : une victoire pour  rendre hommage à de l’Ecole Normale.

A la mi-temps, Ewawa menait 70-30 face aux Mouyondziennes.

Une finale corsée, les premières minutes, les Mouyondziennes ont essayé d’intimider l’équipe d’Ewawa. Mais il faut dire que face à la détermination et à la jeunesse de l’équipe d’Ewawa.  la machine Mouyondzienne a dû capituler

Ce qui a fini par aboutir par une victoire écrasante d’Ewawa 120-60.

L’équipe originaire de Mouyondzi a gagné. Pour cette finale, l’ambiance était à la fête et à la bonne humeur. Embrassades et accolades, sourires et rires, ont ponctué la fin du match de Nzango.

La Ministre de la Promotion de la Femme, MmeMadeleine Yila BOUMPOTO, a remis le trophé de la deuxième place au capitaine de l’équipe de « La Mouyondzienne ». C’est la première Dame, Mme Antoinette Denis Sassou Nguesso qui a remis la coupe au capitaine de l’Ewawa, la championne du tournoi du Centenaire des pays de Mouyondzi. La capitaine d’Ewawa était tellement émue qu’elle n’a pu articuler qu’un mot : « Merci !!!  ».

La capitaine de l’équipe de la Mouyondzienne s’exprima en ces termes : « nous avons fait de notre mieux, vue notre âge nous avons assez bien joué, nous ne sommes pas déçue, pas le moins du monde, et la présence de la première dame a été une source de motivation pour nous… »